Accueil » Plateforme Industrielle d’Adétikopé : De nouveaux investisseurs s’annoncent

Plateforme Industrielle d’Adétikopé : De nouveaux investisseurs s’annoncent

par Nouvel Angle
28 vus

La Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA), fruit d’un partenariat entre l’État togolais, détenteur de 35 % des parts, et arise IIP, possédant 65 %, accueille avec enthousiasme l’arrivée récente d’une dizaine de nouveaux investisseurs, faisant grimper à 21 le nombre total d’entreprises implantées sur le site.

Parmi ces nouveaux arrivants, Brilante Industrie Togo envisage de se lancer dans la production de chaussures, tandis que General & DOP Park Industries se prépare à la fabrication de sacs en plastique. De son côté, New Huasha Company Limited introduira la fabrication de vaisselle en plastique, tandis qu’One Dollar International Limited (ODIL) se spécialisera dans la production de boissons.

Ces nouveaux acteurs rejoignent des entreprises telles que Togo Soja et Nutrisource, déjà opérationnelles, ainsi que Dongaco (chargé de l’embouteillage des produits Coca-Cola) et d’autres en phase de construction de leurs installations.

La PIA offre encore un vaste potentiel de croissance avec environ 150 hectares disponibles pour de nouveaux projets. Actuellement, seuls 46,6 hectares sont développés, laissant un espace considérable pour de nouveaux investisseurs, selon Florent Dikoumé, responsable de la communication. Esther Kampor, assistante marketing à la PIA, explique : “Nous accueillons des entreprises qui relèvent soit du code de la Zone franche, soit du code des investissements”. Elle souligne les avantages fiscaux significatifs que procure l’installation sur cette plateforme, tels que des réductions sur les taxes d’entreprise et des exonérations sur l’importation d’équipements.

La plateforme redouble d’efforts pour attirer les investisseurs locaux. Des entreprises comme le Bawason Group dans les biocarburants, ST2A dans l’agroalimentaire et SPER, gérant une station-service, ont déjà pris le parti d’investir sur le site. Pour encourager davantage l’investissement local, la PIA et le gouvernement ont décidé de réduire le coût du bail foncier à 2 500 FCFA par mètre carré annuellement pour les investisseurs locaux. Cette mesure vise à rendre la plateforme plus accessible aux entrepreneurs togolais et à stimuler l’économie locale.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

QUI SOMMES-NOUS?

Nouvel angle est un site d’information générale.

Nous apportons une nouvelle touche au traitement de l’information.

E-mail : nouvelanglemedia@gmail.com

Contact : +228 90 51 01 63

ACTUALITE

DERNIERS ARTICLES

© 2022 | Tous droits Réservés