Accueil » Togo : Un ambitieux projet pour la filière avicole

Togo : Un ambitieux projet pour la filière avicole

par Nouvel Angle
549 vus

Dans une volonté résolue de remodeler la structure économique nationale en faveur de l’autosuffisance alimentaire et de la sécurité nutritionnelle, le Président de la République, Faure Gnassingbé, a lancé officiellement le 28 mars 2024 à Avétonou, dans la préfecture d’Agou, un projet ambitieux de développement de la filière avicole intégrée.

Ce projet novateur vise à promouvoir le secteur de l’élevage, notamment l’industrie avicole, en modernisant la filière avec un accent particulier sur l’augmentation de la production locale de volailles de qualité et à des prix abordables.

Au cœur de cette initiative se trouve la volonté du Président de la République d’améliorer considérablement les conditions de vie des producteurs en renforçant l’agriculture contractuelle, notamment dans les filières maïs et soja.

Cette politique s’inscrit dans la vision du chef de l’État de transformer l’industrie avicole, de faire des producteurs locaux des acteurs clés du développement rural et de promouvoir les investissements privés dans le secteur agricole, conformément à la Feuille de route gouvernementale Togo 2025.

Le projet de développement de la filière avicole intégrée concrétise ainsi l’engagement du chef de l’État pris lors du premier Forum national des producteurs agricoles du Togo (FoPAT).

Le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et du développement rural a exprimé, au nom des producteurs agricoles, leur gratitude envers le chef de l’État pour sa vision pragmatique de l’agriculture togolaise, qui devient progressivement un moteur de croissance économique et de création d’opportunités.

Ce projet agro-industriel s’accompagne d’une initiative visant à valoriser 100 000 hectares de terres agricoles pour produire le maïs et le soja nécessaires à l’alimentation des volailles, à travers la mise en place d’une unité de production d’aliments pour animaux, dans le respect des normes de qualité et de sécurité alimentaire.

Sur le site d’Avetonou, un complexe de fermes avicoles couvrant 400 hectares, comprenant 105 bâtiments, sera mis en place. Ces infrastructures comprendront une usine de fabrication d’aliments pour volailles d’une capacité de 450 tonnes par jour et une unité d’accouvage d’une capacité de 1 200 000 poussins par semaine.

Le site abritera également une unité d’abattage de volaille d’une capacité de 10 000 poulets par heure et sept fermes d’élevage d’une capacité de 50 000 000 de poulets par an dans la première phase, avec une prévision d’augmentation de la capacité de production à 100 000 000 de poulets par an dans la deuxième phase.

Sur le plan social, le projet entraînera la création de 1000 emplois décents dans diverses catégories de métiers pour les jeunes et les femmes.

Les travaux de construction de ce complexe agro-industriel sont financés à hauteur de 30 milliards de FCFA, avec le soutien du groupe PORTEO-GRAINE, un acteur majeur de la construction et du développement d’infrastructures en Afrique de l’Ouest.

Ce partenariat, conforme aux orientations économiques du chef de l’État, permettra, dans une deuxième phase, la mise en place de fermes d’élevage modernes pour la production de bovins, afin de répondre aux besoins en viande de la population.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

QUI SOMMES-NOUS?

Nouvel angle est un site d’information générale.

Nous apportons une nouvelle touche au traitement de l’information.

E-mail : nouvelanglemedia@gmail.com

Contact : +228 90 51 01 63

ACTUALITE

DERNIERS ARTICLES

© 2022 | Tous droits Réservés